La Guinée dispose d’une importante communauté à l’étranger. Nos compatriotes qui vivent aussi bien en Afrique, en Europe en Amérique du Nord que dans d’autres parties du monde seront invités à donner leurs avis et formuler des propositions, dans le cadre des consultations pour rechercher des solutions durables aux crises socio-politiques.

La CPRN a prévu à cet effet plusieurs outils qui permettront de collecter des informations auprès de ces citoyens. Ces données seront traitées au mêmes titre que celles qui seront recueillies dans les régions du pays.

L’implication des Guinéens de l’étranger est capitale, de l’avis du cabinet ALG qui facilite le processus sur le plan technique et méthodologique. Les organisateurs vont se baser sur les principaux pays d’immigration des Guinéens pour établir leur échantillon. Mais des outils de nouvelles technologies (notamment le site Internet et une application Android) permettront à tous ceux qui le désirent de participer au processus.