Les consultations nationales qui ont commencé sur l’ensemble du territoire national cible différentes catégories de citoyens et de citoyennes. Parmi les groupes spécifiques visés par les différents outils de collecte figurent les jeunes.

La jeunesse est considérée comme fer de lance de l’avenir de tout pays. Aussi est-il important que la frange 18-35 ans soit prise en compte dans les réflexions initiées par la CPRN pour consulter les Guinéens. Aussi dans le cadre des enquêtes qualitatives est-il prévu que les jeunes scolaires et étudiants soient impliqués. Il en est de même de l’enquête quantitative, aussi bien pour le questionnaire en ligne que pour le sondage de terrain.

Les jeunes qui sont souvent branchés sur les réseaux sociaux ont la possibilité de participer aux échanges, soit sur Facebook ou sur Twitter. En répondant au questionnaire, ils ont ainsi l’opportunité de participer à un processus historique qui déterminera l’avenir de la Guinée.