NOTE SYNTHESE SUR LE PROCESSUS DE MISE EN PLACE DE COMMISSION PROVISOIRE DE REFLEXION SUR LA RECONCILIATION (CPRN)

‘’En route vers la réconciliation nationale en Guinée’’

conf de presse2Dans le cadre de la réconciliation nationale en Guinee, le Président de la République a mis en place suivant le Décret N° D/2011/222/PRG/SGG du 15 août 2011, une Commission Provisoire de Réflexion sur la Réconciliation en Guinee (CPRN), co-présidée par Elhadj Mamadou Saliou, Grand Imam de la Mosquée Fayçal et Monseigneur Vincent Coulibaly,  l’archevêque de Conakry.

De sa mise en place à nos jours, la Commission provisoire, avec l’appui des Nations Unies à travers le  Bureau du Haut-Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme  et le PNUD, s’est outillée sur les méthodes de conduite des processus de justice transitionnelle. Ainsi, les Co-présidents    de la commission ont  notamment effectué des voyages d’études au Rwanda et au Ghana, afin de prendre connaissance des questions liées à la Réconciliation nationale. Les deux chefs religieux ont également pris part à deux Ateliers de partage d’expériences sur les enjeux et défis liés à un processus de Réconciliation nationale organisés par les Nations Unies en collaboration avec, l’OIF, OSIWA et le PNUD à Conakry.Patriarche Boke

Forts  de toutes  expériences susmentionnées et avec l’appui technique du Système des Nations Unies (HCDH, PNUD, UNICEF), les Co-présidents de la  Commission provisoire de réflexion sur la réconciliation nationale, ont élaboré  un projet de consultations à l’échelle nationale pour écouter les populations et recueillir leurs vues  sur  la conduite  à tenir dans le processus de  la réconciliation nationale en Guinée.Acteurs de mise en oeuvre

Du côté du Gouvernement,  La volonté politique dans le processus de mise en œuvre de cette action s’est matérialisée par l’étroite collaboration de l’ensemble des départements ministériels concernés à travers : la mise à la disposition de la Commission Provisoire de Réflexion sur la Réconciliation Nationale (CPRN) en juin 2014, d’un siège au sein de la cité des Nations à Conakry ;

Le 30 juin 2014, la Villa N°36 de la Cité des Nations a été officiellement mise  à la disposition des Co-Présidents par le Président de la République pour servir de siège national de la Commission Provisoire de Réflexion sur la Réconciliation nationale en Guinée. Cette situation a favorisé l’opérationnalisation d’un Secrétariat exécutif, composé d’une équipe multidisciplinaire d’experts nationaux et internationaux sur la justice transitionnelle.Asso féminines Kankan

En route vers la réconciliation nationale est un document de stratégie élaboré par les deux Co-Présidents pour marquer les grandes lignes de la conduite du processus sur :

  • La prière : organiser des prières dans les mosquées et églises pour que chaque Guinéen devienne, dans l’intimité de son âme, un artisan de la Réconciliation nationale.
  • L’écoute : elle se fera à travers des consultations nationales sous forme:
  • Des entretiens individuels ou collectifs avec des personnes ressources (anciens dignitaires, historiens, femmes leaders, etc.),
  • Des discussions avec des focus groupes (victimes des différents évènements),
  • Des rencontres locales dans les régions administratives avec des participants venus de toutes les localités,
  • L’implication des Guinéens de l’étranger, à travers un site Internet pour recueillir et traiter leurs avis.Lecture coran9

C’est à juste titre  qu’un  important dispositif technique et logistique  a été mis en place sous l’autorité de la CPRN pour l’accompagnement nécessaire du processus des consultations nationales en vue de l’atteindre des  objectifs du projet

Etat de lieux de la mise en œuvre du projet  CONARGUI:

Recrutement du personnel (90%) : les équipes du Secrétariat technique et des antennes régionales entièrement recrutées et déployées sur le terrain.

  • 02 Conseillers des Co-Présidents
  • 02 Assistantes administratives
  • 01 Conseiller Technique Principal (CTP)
  • 01 Expert international en Communication
  • 01 Expert national en communication
  • 08 Coordonnateurs régionaux
  • 08 Assistants administratifs régionaux;
  • 08 Animateurs Communautaires
  • 12 chauffeurs
  • 38 Points focaux, processus en cours.

Situation des Véhicules : 12 véhicules mis en circulation,  08 affectés aux antennes régionales, 02 au Secrétariat technique de la CPRN et les 02 autres aux Co-Présidents.Coyah2

Siege national de la CPRN :

  • Siège rénové
  • Secrétariat technique opérationnel (90%) : Bureaux meublées, Connection internet et interphones fonctionnels, équipements informatiques disponibles.

Rénovation des Antennes régionales de la CPRN :

  • 07 Bâtiments administratifs ont été affectés provisoirement à la CPRN par les Autorités,
  • des appels d’offres pour la rénovation des sièges des antennes régionales ont été lancés et le processus de sélection des entreprises de rénovation est en cours.Forecariah2
  1. Quelques activites réalisées :
  • 30 juin 2014 : Cérémonie officielle de relance des activités du Comité Provisoire de Réflexion sur les conditions de réalisation de la réconciliation nationale en Guinée ;
  • Du 28 août au 7 septembre 2014, les deux Co-Présidents ont déployé dans les 7 régions administratives du Pays, une mission conjointe (CPRN, MATD, PNUD, HCDH) d’identification des Antennes régionales auprès des Autorités locales.Dubreka
  • Le 25 mars, cérémonie solennelle de lancement des activités du projet de consultations nationales sur la réconciliation nationale au Palais du Peuple par le Président de la République ;
  • 16 au 25 avril 2015 : Missions conjointe d’installation des équipes des antennes régionales de la CPRN dans les 7 régions administratives du Pays.
  • Formation du personnel du projet à Boké du 4 au 8 Mai 2015,
  • Prises de contact avec tous les acteurs clés du processus de réconciliation en Guinée( Deuxième trimestre 2015)
  • Recrutement des points focaux préfectoraux de la CPRN dans tout le pays ;
  • Sensibilisation des acteurs de la société civile, des forces de défense et de sécurité, des acteurs politiques, des autorités politico-administratives et les leaders religieux sur le projet CONARGUI
  • Formation des acteurs de la société civile et des points focaux( quatrième trimestre 2015)